10 règles D'or pour un CV réussie

10 règles d'or pour un CV réussie 

curriculum vitae réussie - recrutement - lettre de motivation - cv - les règles d'or pour un cv réussie

Le job de vos rêves n'attend que vous ...

Il faut en moyenne entre 06 et 30 secondes au recruteur pour décider si le postulant convient ou pas au poste. Plus qu’un simple pass, votre CV constitue votre principale chance de décrocher ce fameux entretien pour le job qui vous fait tant rêver, il est donc primordial de soigner tant la forme que le fond en accordant une importance particulière à la manière dont vous pensez que celui-ci sera perçu par le recruteur. La question qui se pose alors est comment y parvenir ?

1 - Définir des objectifs clairs et atteignables :
Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre... Avant de vouloir se lancer dans n’importe quelle recherche d’emploi, il est judicieux de cibler le poste pour le quel vous postulez. Cela permettra de focaliser vos recherches sur ce poste et de montrer votre détermination et votre réalisme quant à vos perspectives d’emploi. Il n y a rien de pire que d’envoyer votre CV à tour de bras en espérant qu’un recruteur daigne bien vous faire l’honneur de vous contacter ... Un seul envoi préparé et étudié peut en valoir 100!
2 - Se mettre à la place du recruteur : 
“Connais ton ennemi et connais-toi toi-même” voici une citation de Sun Tzu qui me parais être adaptée à la situation. Bien évidemment, cette citation n’est pas à prendre au premier degrés le recruteur n‘étant pas un ennemi... Néanmoins, il est quand même judicieux d’avoir l’intelligence de pouvoir se poser les bonnes questions : Quel type de profil recherche l’employeur ? Quels sont les mots qui pourraient toucher le recruteur ? Qu’est ce qui pourrait susciter l’attention du recruteur ?
3 - Savoir se vendre “Le tweet pitch” :
Ce n’est pas nouveau : ce qui se conçoit bien s’énonce bien. Pour cela un seul mot d’ordre aller directement à l’essentiel. l’intérêt du tweet pitch est de révéler votre style et accrocher votre interlocuteur tout en restant clair et compréhensible. Le recruteur aura alors accès à une sorte de mini “Best of” de vous même. c’est une partie qui requiert de la répartie, du recul et une certaine dextérité. Confiez-y beaucoup d’attention !
4 - Personnaliser son CV en fonction du poste souhaité :
Il ne faut pas oublier que vous êtes littéralement entrain de vous vendre à travers ce “morceau de papier”. Vous devez donc moduler les informations de façon à incarner l’image du candidat idéal que votre employeur potentiel s’est forgé. Petite astuce : toujours se référer à l’annonce publiée par le recruteur pour en soutirer les éléments sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour bâtir un rapprochement entre les compétences demandées et les vôtres.
5 - Lister les principales responsabilités et réalisations :
Un CV organisé et épuré est un CV agréable à lire. Pour chaque expérience que vous avez eu, énumérez vos responsabilités et vos réalisations dans pas plus de trois à cinq points tout en respectant un ordre chronologique. Veillez à éviter les phrases trop abstraites au profit d’éléments quantifiables et mesurables. Il faut essayer tant que possible de quantifier vos accomplissements. (exemple : augmentation du CA de X%, Baisse du coût de transport de X KDHS ...)

6 -Parcours académique : Uniquement l’essentiel :
Se situant d’habitude sous la rubrique “Parcours professionnel”, la rubrique “parcours scolaire” doit inclure uniquement les informations pertinentes sur l’éducation: le nom de votre collège, l’intitulé du diplôme et l’année d’obtention. Ces informations suffisent amplement au recruteur pour se faire une idée sur votre parcours académique. le secret réside dans la quantité d’informations à mettre sur votre CV. Vous l’aurez donc compris concentrez vous sur l’essentiel.
7 - La rubrique Hoobies est - elle fondamentale ? :
A moins de pouvoir faire le lien entre ce que peuvent apporter vos hoobies au poste exigé, oubliez carrément cette rubrique ! un chercheur d’emploi avisé sait qu’aucune information inintéressante n’a de place sur un CV qui se respecte. Si vous tenez absolument à garder cette rubrique, essayez d’y mettre des loisirs ou des centres d’intérêts qui vont apporter une information intéressante au recruteur sur votre personnalité ou sur vos compétences complémentaires...
8 - Renseigner le recruteur sur sa présence en ligne :
La plupart des recruteurs rechercheront vos profils en ligne avant de décider de vous accorder un entretien ou pas. La meilleure stratégie est donc de les devancer (et aussi leur faire gagner du temps) en incluant dans votre CV le lien qui renvoi vers votre profil Linkedin ainsi que tous les liens ayant un rapport avec votre travail (site web, blog, réseaux sociaux, etc ). Un prochain article sera mis en ligne d’ici peu résumant les 10 règles d’or d’un profil Linkedin réussi.
9 - Évitez à tout prix les erreurs d’orthographes :
Il n y a rien de pire pour un chercheur d’emploi que d’envoyer un CV rempli de fautes orthographe. Cela remet directement en cause les capacités du candidat car si il n y a qu’une seule chose sur laquelle le candidat doit se concentrer, c’est son CV ! Envoyer un CV avec des fautes d’orthographes revient donc à laisser paraître un manque de motivation et d’attention. Évitez donc cela à tous prix car ce sont des erreurs qui peuvent vous coûter le poste de vos rêves.
10 - Gardez une part de mystère :
La meilleure façon de donner de la valeur à quelque chose c’est de créer de la rareté. Gardez à l’esprit que le but du CV est de déboucher sur une entrevue. Par conséquent, vous ne devriez pas révéler tout sur vous-même dans le CV - juste assez pour obtenir l’attention du recruteur. Sachez donc entretenir cette part de mystère !



EmoticonEmoticon